Astronomie : le matériel

Les instruments

Télescope Celestron Schmidt-Cassegrain C8
Diamètre
203mm - 8"
Focale
2 032mm
FD
10
Obstruction
34 %
Longueur
558,8mm
Poids
8,5 kg
Chercheur
6x30

Produit depuis 1970 par la société américaine Celestron (rachetée en 2005 par la marque taïwanaise Synta), le C8 est un instrument polyvalent : utilisable aussi bien en observation visuelle qu'en astrophotographie, en planétaire qu'en ciel profond. C'est un tube compact d'un poids de 8,5 kg facile à manipuler. La formule optique est dite de Schmidt-Cassegrain, et associe une lame correctrice ou de fermeture (la lame de Schmidt) à un miroir primaire de courbure sphérique. Le miroir secondaire de forme convexe est fixé sur la lame correctrice, et possède 3 vis de réglage afin d'assurer un alignement parfait des optiques. Il implique une obstruction centrale de 34%, qui altère sensiblement la définition des images.
C'est un instrument qui nécessite une bonne mise en température avant toute observation et une indispensable protection contre l'humidité, la lame de fermeture y étant très sensible (pare-buée et résistances chauffantes). L'ajout d'un porte-oculaire Crayford, vissé sur le barillet arrière du télescope, permet de supprimer l'indésirable shifting provoqué par le système de mise au point d'origine (translation du miroir primaire).
Question entretien, la collimation doit être régulièrement vérifiée et effectuée si besoin (réglable par les 3 vis du miroir secondaire), et la lame de fermeture occasionnellement nettoyée. Je procède au nettoyage 1 à 2 fois par an avec un mélange d'alcool isopropylique (60%) et d'eau distillée (40%).

 

Lunette SkyWatcher SW80ED
Diamètre
80mm
Focale
600mm
FD :
7,5
Longueur
558,8mm
Poids
~ 2,5 kg

C'est une excellente lunette astronomique, d'un rapport qualité/prix vraiment appréciable.
Avec le réducteur William Optics de x0,8, sa focale est ramenée à 480mm ce qui permet la photographie de champs stellaires étendues. Par exemple, avec le Canon40D et son capteur de 22,2 x 14.8mm, le champ obtenu est de 2,65° x 1,77°.
Le porte-oculaire est le point faible de cet instrument (pas de démultiplication 10:1) et doit être éventuellement remplacé par un modèle plus performant. (ce que je n'ai pas encore fait !).
Le piqué de l'objectif apochromatique (doublet verre ED - extra low dispersion) n'est pas exceptionnel, mais les images réalisées avec cet instrument restent bien définies. Je l'utilise aussi pour l'autoguidage du C8.
Question entretien, je procède également au nettoyage de l'optique 1 fois par an avec un mélange d'alcool isopropylique (60%) et d'eau distillée (40%).

 

Lunette Meade ETX70
Diamètre
70mm
Focale
350mm
FD
5
Longueur
371mm
Poids
2,7 kg

Avec cette lunette, qui m'a été offerte en 2001, j'ai repris goût à l'observation astro. Auparavent, j'utilisais une lunette Pearl de 60mm qui, certes, me comblait, mais était dans un piteux état... La courte focale de cet instrument donne des images plaisantes des champs stellaires, notamment des amas ouverts. Pour le planétaire, l'instrument reste limité, mais j'ai tout de même fait de belles observations. J'ai aussi tenté quelques acquisitions avec une antique webcam Logitech, mais sans grand résultat. Actuellement, je m'en sers parfois pour l'autoguidage de la SW80ED

La monture équatoriale

Sky-Watcher NEQ6 Évolution
Alimentation
12V
Poids de la tête
16kg
Poids du trépied
7,5kg

Modifiée en 2010 par Pierro-Astro, c'est une monture robuste qui convient très bien à mon matériel : en charge avec le C8, l'APN ou la CCD, la SW80ED et la PL1m en lunette-guide, elle assure un suivi régulier de la cible dans GuideMaster. Dans ce cas de figure, les 2 contrepoids de 5kg, livrés d'origine, s'avèrent suffisant pour l'équilibrage. La platine Losmady permet la fixation des instruments d'une manière très sécurisante. La raquette de commande SynScan s'utilise facilement dès les premiers essais pour peu que les paramètres soient bien renseignés. Cependant, j'ai rapidement opté pour le programme EqMod qui permet de piloter la monture depuis un ordinateur. Une interface USB-EQ6 se connectant à la place de la raquette (port DB9) et son pilote sont alors nécessahttp://www.pierro-astro.com/ires.

Pour finaliser la gestion de la monture depuis l'ordinateur, un pilote Ascom (dans mon cas le EqAscom V116) et un logiciel de cartographie stellaire tel que Cartes du Ciel doivent être installés. Le choix d'un modèle Évolution de chez Pierro-Astro s'est rapidement imposé dans mon esprit : ayant vécu les pires déboires avec une Celestron CG5, malgré de multiples tentatives d'amélioration (dégraissage-regraissage, réalésage de certaines parties mécaniques etc...), j'ai préféré l'achat d'une monture déjà modifié que de tenter d'en modifier une. Je n'ai pas les compétences techniques nécessaires pour une telle réalisation. Finalement, je pense avoir fait le bon choix (tout est relatif bien sûr), et depuis l'acquisition de cette monture, je pratique l'astrophoto " sans prise de tête...".

L'imagerie

Canon Eos 80D
Taille du capteur
CMOS 22,2 x 14,8 mm
Nombre de pixels
6000 x 4000
Taille des pixels
3.73 µ - 24.2 mégapixels
Conversion A/D
14 bits
Interface
USB 2.0
Poids :
environ 730g

Acheté en 2017, ce nouveau boitier vient remplacer, après presque 10 années d'utilisation, le Canon 40D défiltré Baader que je destine maintenant uniquement à l'astrophotographie ou en boitier de secours. Après moults hésitations, mon choix s'est encore porté sur un capteur APS-C pour éviter le changement d'optiques qu'un capteur 24x36mm impliquait. C'est un appareil agréable à utiliser, doté de fonctionnalités intéressantes et pratiques (rapidité en mode rafale, contrôle de flashes externes avec le flash intégré, WiFi, écran LCD tactile et orientable etc...). La gestion du bruit est bien contrôlée jusqu'à 400Iso, même au-delà si on accepte la réduction du bruit électronique gérée en interne.
Je ne pense pas le faire défiltrer pour l'astrophographie, le réservant aux photos classiques, familiales et natures. Bref, après presque 1 an d'utilisation, j'en suis plutôt satisfait.

 

Canon Eos 40D
Taille du capteur
CMOS 22,2 x 14,8 mm
Nombre de pixels
3456 x 2304
Taille des pixels
5,4 µ - 10 mégapixels
Conversion A/D
12 bits
Interface
USB 2.0
Poids :
environ 475g

J'utilise ce boitier depuis 2008 pour la photographie classique et astro. Sa sensibilité dans le rouge a été améliorée par la modification Baader réalisée par Thomas Salomon d' Astreos . Les prises de vue en mode B sont effectuées à l'aide du soft Canon Eos Utility. Le mode LiveView de l'APN, via le soft, est redoutable pour ce qui concerne la focalisation et le cadrage des images. A 800 ISO, le signal thermique du 40D reste vraiment gérable en post-traitement. Pour le terrain, j'ai réalisé une alimentation externe utilisable avec une batterie de 12 volts (de voiture par exemple), ce qui me permet des soirées entières de prises de vue Voir alimentation.
Pour tout savoir ou presque sur cet APN, et sur bien d'autres boitiers encore, je vous recommande les pages de l'excellentisme Christian Buil : Le test du 40D par Christian Buil (l'adresse de son site : www.astrosurf.com/buil/)

 

Canon Eos 300D
Taille du capteur
CMOS 22,2 x 14,8 mm
Nombre de pixels
3072 x 2048
Taille des pixels
7.4 µ - 6,3 mégapixels
Conversion A/D
12 bits
Interface
USB 1.1
Poids :
environ 560g

En 2004, lors de mon passage au numérique, le choix de ce reflex s'est rapidement imposé : les objectifs EF ( Electro-Focus) de mon boitier argentique étaient tous compatibles. Canon avait eu la bonté de maintenir la continuité des montures EOS argentiques/APN.
C'est avec cet appareil que j'ai réalisé mes premiers pas en imagerie du ciel profond. Rapidement, j'ai installé le firmware russe de Ravil et Wasia qui permettait l'ajout d'options supplémentaires, bridées sur la version d'origine comme le relevage du miroir. Je pilotais, depuis un ordinateur, les acquisitions avec le soft Canon CameraWindow ou avec le soft Shutter sequencer pour l'imagerie du ciel profond. Dans ce dernier cas, une petite interface était nécessaire pour gérer la pose B et le relevage du miroir, qui utilisait le port de série de l'ordinateur. (cf. La page de Denis Joye consacrée au séquenceur pour 300D).

 

Atik 314L+
Capteur CCD
Sony ICX 285AL
Taille du Capteur
2/3" - 9mm x 6.7mm
Nombre de pixels
1392 x 1040
Taille des pixels
6,45µ x 6,45µ
Conversion A/D
16 bits
Bruit de lecture
4e- RMS
Interface
USB 2.0
Poids :
environ 400g
Refroidissement
Thermoélectrique
-25°C sous T° ambiante

C'est une bonne caméra pour s'initier à l'imagerie du ciel profond avec une CCD. Malgré la taille de son capteur, le champ photographique obtenu reste intéressant. Avec le C8 et son réducteur de focale x0.63 (soit une focale de 1260mm), le champ est d'environ 25' d'arc dans le sens de la largueur du capteur, et avec la lunette SkyWatcher de 80mm et son réducteur WO x0.8 (soit une focale de 480mm), le champ est de plus 1° d'arc, les deux instruments devenant ainsi complémentaires.
La CCD se gère via le logiciel Artémis Capture fourni par Atik, logiciel intuitif qui permet une rapide prise en main du matériel. Le format d'enregistrement des images est en fit. La possibilité de peaufiner la mise au point en direct est vraiment appréciable, d'autant plus que le transfert des images par l'USB 2.0 est très rapide. Elle est dotée d'un port ST4 pour l'autoguidage gérable directement depuis le logiciel de Artemis Capture.
Après plus d'un an d'utilisation, j'en suis satisfait sans maîtriser parfaitement la technique d'acquisition et de traitement (pour plus détails quant aux acquisitions (cf . la Page Pratique ).

 

Webcam PL1m
Capteur mono 1/2"
CMOS Micron MT9001
Nombre de pixels
1280 x 1024
Taille des pixels
5.2 µ - 1.3 mégapixels
Conversion A/D
10 bits
Interface
USB 2.0
Poids
environ 150g

J'utilise cette webcam pour l'acquisition des images planétaires avec le logiciel QGVideo. Les images lunaires obtenues avec la PL1m sont plutôt de bonnes qualités. Seul inconvénient que je n'ai pas réussi à résoudre, la caméra flashouille en surexposant certaines images du film, ce qui impose une sélection manuelle des images lors du traitement de ces dernières (Registax, par exemple, ne les écartant pas systématiquement). Le format SER, plus léger que le format AVI, permet d'enregistrer une quantité importante de films sur le disque dur de mon ordinateur portable. (pour plus détails quant aux acquisitions cf. la Page Pratique ).
Elle est dotée d'un port ST4 pour l'autoguidage. Avec le logiciel de guidage GuideMaster, elle est identifiée en tant que QHY5guider. Malgré son manque de détectivité, des étoiles suffisamment lumineuses sont toujours présentes sur le capteur pour procéder à l'autoguidage même lors de son utilisation avec le diviseur optique.

 

Webcam I-Nova Pla-mx
Capteur mono 1/4"
Sony CCD ICX618ALA
Nombre de pixels
640 x 480
Taille des pixels
5.6µm x 5.6µm
Conversion A/D
12 bits
Interface
USB 2.0
Poids
220 g

Complémentaire de la Pl1m, la Pla-mx est idéale pour les acquisitions des images planétaires. Sa cadence élevée, parfois à plus de 60 images/seconde avec un filtre clair, permet des captures intéressantes en termes de nombre d'images ce qui peut faciliter l'acquisition en limitant les effets de la turbulence et le post-traitement en disposant d'un volume conséquent d'images à traiter. Elle est très sensible, possède une bonne dynamique, et délivre de belles images pour peu que l'on ne dépasse pas un gain de 50%, seuil à partir duquel le bruit est tout de même important. Malgré un capteur de taille limité, je l'utilise également pour l'imagerie solaire et lunaire. Tout comme la Pl1m, elle est dotée d'un port ST4 pour l'autoguidage.
L'acquisition d'images est gérée par Plx-Capture, logiciel fourni avec la webcam par M42 Optic. Il permet de piloter la roue à filtres via le protocole Ascom. Plusieurs formats de fichiers sont proposés pour l'enregistrement, mais j'utilise essentiellement le format ser  (pour plus détails quant aux acquisitions cf. la Page Pratique ).

 

Webcam ZWO ASI 178MM
Capteur NB 1/1.8"
Sony - CMOS IMX 178
Nombre de pixels
3096 x 2080
Taille des pixels
2,74 µm x 2,74 µm
Conversion A/D
14 bits
Interface
USB 3.0
Poids
120 g

Remplaçante de la Pl1m pour l'imagerie lunaire et planètaire, la ZWO ASI 178MM est une caméra dotée d'une sensibilité élevée, permettant d'enregistrer des séquences vidéo à des cadences de plus de 60 images par seconde en pleine résolution. Pour l'imagerie des planètes, la vitesse d'acquisition passe à plus de 80/100 images par seconde lors de l'utilisation du ROI (Region of Interest).
L'acquisition d'images est gérée par Firecapture, logiciel fourni avec la webcam. Il permet de piloter la roue à filtres via le protocole Ascom. la Page Pratique ).

 

Webcam ZWO ASI 224MC
Capteur Couleur 1/3"
Sony - CMOS IMX224
Nombre de pixels
1304 x 976
Taille des pixels
3.75µm x 3.75µm
Conversion A/D
12 bits
Interface
USB 3.0
Poids
120 g

Dernière arrivée dans la malette des accessoires, cette petite nouvelle vient en complément de la webcam I-Nova Pla-mx, et la remplace le plus souvent du temps. Le capteur CMOS Sony IMX224/IMX225 est vraiment performant avec des cadences d'acquisition très rapides et une dynamique très élevée. Le bruit électronique est très bien maîtrisé, d'un niveau parfaitement gérable lors du traitement. Son capteur couleur permet de se dispenser de la roue à filtres, ce qui est tout de même appréciable en nomade. La ZWO 224MM nécessite le montage d'un filtre Baader IR Blocking sur le filetage du raccord au coulant 31.75mm, indispensable pour bloquer les infrarouges. En outre, elle est associée au correcteur de dispersion atmosphérique ZWO (CDA) lors des séances d'acquisition d'images.
L'acquisition d'images est gérée par Firecapture, logiciel fourni avec la webcam.

 

Webcam Philips Toucam 740 Pro II
Capteur couleur
CCD ICX098BQ 1/4"
Nombre de pixels
640 x 480
Taille des pixels
5.6 µ
Conversion A/D
8 bits
Interface
USB 1.1
Poids
100g

Utilisées pour l'imagerie planétaire, j'ai obtenu de bons résultats avec ces webcams. J'ai réalisé la modification longue-pose sur l'une d'entre elles (cf. Le site de Denis Jarry) et une interface Bonduelle pour la gestion de l'autoguidage via le port ST4 de la monture. Toujours en service pour l'acquisition des images planétaires en mode raw (cf. la Page Pratique) ou pour réaliser la couche Couleurs des images NB réalisées àvec PL1m.

 

Roue à Filtres Brightstar Quantum motorisé
Carrousel
7 positions en 31,75mm
Alimentation
Port USB 2.0
Pilotes
Brightstar ou Ascom
Poids
435g

Pilotée depuis l'ordinateur, cette roue à filtres fonctionne avec le logiciel Quantum Controler fourni par Brighstar ou avec un pilote Ascom. Dans ce dernier cas, elle est gérable depuis le logiciel Plx-Capture avec la CCD Pla-mx. Son carrousel de 7 positions est vraiment pratique et me permet de le garnir de filtres LRVB pour l'imagerie couleur, d'un filtre Ha, d'un filtre IR742nm et d'un filtre IR pour l'imagerie lunaire. Je n'ai pas réussi paramétrer le logiciel Artémis Capture utilisé avec l'Atik 314L pour l'utilisation de cet accessoire.

 

Correcteur de dispersion atmosphérique ZWO
Prismes
H-K9L(Schott BK7)
Coulant
31,75 mm
Matière
Métal anodisé
Poids
200g

C'est un accessoire que je découvre depuis peu (mars 2017). Il permet de corriger les défauts de chromatisme engendrés par l'atmosphère terrestre lorsque les cibles imagées ou observées sont relativement basses sur l'horizon. Pour comprendre ce phénomène de dispersion atmosphérique, je vous propose la lecture de la page Internet de Jean-Pierre Prost sur son site Astronomie Planétaire .

 

Mini Guide Scope Orion
Diamètre
50mm
Focale
162mm
FD
3.2
Coulant
31.75mm
Poids
450 g
Longueur
172.7mm

Ce chercheur de 50mm est utilisé pour l'autoguidage de la lunette Skywatcher 80ED. Installé dans la base en queue d'aronde prévu sur le tube de la lunette, son poids négligeable permet d'optimiser la charge totale de la monture équatoriale EQ6. La mise au point s'effectue par rotation de l'objectif et le coulant de 31.75mm accepte le montage de la webcam PL1m. Un anneau parafocal, livré avec le matériel, vient se visser sur le raccord de cette dernière, figeant, pour ainsi dire, la mise au point.

Les accessoires

Correcteur / réducteur
Williams Optics
Flattener II X0.8
Poids
env.190g
Celeston
x0.63
Poids
env. 120g

à gauche: C'est un correcteur de champ développé par Williams Optics pour les lunettes de 60mm à 90mm d'ouverture. Utilisé avec la lunette SW80ED, la focale résultante est de 480mm. Sa jupe est en 50,8mm et il est équipé d'un pas M42 rotatif, (très pratique pour le cadrage) qui permet le vissage d'une bague T2. à droite: C'est un réducteur / correcteur qui permet de convertir le rapport F/D 10 du C8 en F/D 6.3, la focale étant alors de 1 260mm . Pour l'imagerie du ciel profond, c'est un accessoire presque indispensable : le temps de pose s'en trouve réduit et le champ photographique plus étendu... Il se visse sur le filetage du barillet arrière du télescope. Il est composé de 4 lentilles en 2 groupes.

 

0culaires
Williams Optics
Swan 33mm
Coulant
50.8mm
Celestron
E-Lux Plössl 26mm
Coulant
31.75mm
Meade
Plössl Série 4000
Coulant
31.75mm

Le Willam Optics Swan 33mn a un relief d'oeil de 24mm, un champ de 72° et il est composé de 5 lentilles de 4 groupes. Le Celestron a un relief d'oeil 20mm, un champ apparent 56° et il est composé de 3 lentilles. Le champ apparent des Meade de 15mm 12,5mm 9,7mm 6,4mm est de 50°.

 

Oculaire réticulé
Meade
12mm
Coulant
31.75mm

Réticule en croix éclairé - Réglage dioptrique
Je l'ai utilisé lors de mes premières photos astro pour le guidage en visuel du C8 avec le diviseur optique. C'était du sport...

 

Renvoi coudé
Celestron
31,75mm
Starway
50,8mm
Poids
520g

Le renvoi coudé Starway s'utilise avec une bague spéciale, se vissant d'un côté sur le barillet arrière du C8 et présentant de l'autre côté un coulant en 50,8mm. L'addition d'une bague de réduction est nécessaire pour obtenir le coulant 31,75mm.

 

 

Lentilles de Barlow
Televue
x2
Coulant
31.75mm
Televue
Powermate x2.5
Coulant
31.75mm
Televue
x3
Coulant
31.75mm

Utilisées en imagerie planétaire, lunaire et solaire ou en visuel, les barlows Televue donnent d'excellents résultats. La qualité est au rendez-vous.

.

 

Diviseur optique Celestron
Type
Radial
Poids
env.240g

Il se visse, d'un côté, sur le filetage du barillet arrière du C8 et de l'autre, il présente un pas M42 pouvant recevoir une bague T2. Le porte-oculaire au coulant de 31,75mm et le prisme sont mobiles afin de faciliter la recherche d'une étoile-guide.
Son utilisation en autoguidage est possible, pour peu de trouver la bonne distance de focalisation de la caméra sur l'étoile-guide. Avec la Webcam TouCam740 modifiée, je dois utiliser une barlow pour réaliser celle-ci. L'intérêt d'un autoguidage par diviseur optique est, bien sûr, le gain de poids (pas de lunette-guide) et d'éviter d'éventuelles flexions différentielles.

 

Porte-oculaire Crayford Starway
Porte-oculaire
10:1 Rotatif
Poids
env.760g

Il se visse sur le filetage du barillet arrière du C8. Le coulant est de 50,8mm, et une bague réductrice permet l'utilisation en 31,75mm. La focalisation, en visuel et surtout en imagerie, est nettement améliorée avec la démultiplication de 10:1. En outre, le shifting du miroir primaire du C8 est totalement supprimé.
Bien qu'il soit pourvu d'une vis de blocage du mouvement de mise au point, j'hésite toujours à l'utiliser avec l'APN ou la CCD en imagerie du ciel profond.

 

Tele-extender Meade
Taille
8,5cm à 12cm
Poids
env. 160g

Le Tele-Extender ou tube allonge se visse sur le porte-oculaire du C8 et comporte un pas M42 à l'autre extrémité, pouvant recevoir une bague T2. Il permet la projection oculaire (ø extérieur maximum des oculaires : 33mm).

 

Anneaux de guidage ADM
Diamètre
150mm
Poids
600g

Utilisable pour les lunettes de 100 à 140mm de diamètre, ils s'installent sur une platine fixée sur le tube optique. Rigides et de bonne qualité, je m'en sers pour l'autoguidage du C8 avec la SW80ED et la PL1m.

Divers

Monture azimutale Skywatcher AZ4
Charge maximale
6.8 kg
Poids
5.9 kg
Hauteur
71cm-123cm
Matériaux
Aluminium

Cette monture azimutale me permet d'installer rapidement ma lunette Skywatcher 80ED pour l'observation et la photographie des oiseaux. Son poids raisonnable, mais non négligeable, autorise son transport lors de balades natures. Les surfaces en téflon des deux axes permettent des mouvements fluides et précis, ce qui facilite la visée des  sujets photographiques. Je l'utilise également avec plaisir pour d'observations astronomiques, toujours avec la 80ED.

 

Le souci permanent pour l'astronome itinérant est la gestion de l'énergie nécessaire à l'alimentation électrique des différents équipements. Aussi je ne lésine pas sur le nombre de batteries... J'ai, en principe, surtout lors des soirées hivernales, jusqu'à 3 batteries de voiture de 12 volts pour alimenter indépendamment l'ordinateur portable que j'utilise avec un convertisseur 12V/17V, la monture EQ6 et la CCD. Le modèle Banner est une batterie à décharge lente d'une puissance de 75ah. Pour alimenter les résistances sans fil du C8 et de la SW80ED, j'utilise le Celestron Powertank et pour l'APN, la batterie Tronic achetée pour pas cher chez Lidl. Cette petite batterie est très pratique, car outre la prise allume-cigare en 12V, elle présente des sorties de 3V à 9V en basse tension. J'y connecte ainsi la boite à flats.

 

Niveau et boussole pour la mise en station, GPS pour l'utilisation des coordonnées géographiques avec la raquette de la monture ou le logiciel EqMod, séche-cheveaux 12 volts en cas d'humidité invasive, table et tabouret, voilà quelques accessoires indispensables à mes soirées astro-itinérantes... La liste n'est pas exhaustive, bien sûr, on peut même y ajouter de bons vêtements chauds, de bonnes chaussures etc... sans oublier l'inévitable thermo et pour se réchauffer le coeur quelques spiritueux pour lesquels je ne ferai pas de pub... Quelques petits trucs qui amènent un bien agréable confort.